Séance d'intermittent - Préparation physique en volleyball

[dropcap]U[/dropcap]n entraînement en volley-ball complet et bien planifié, prend en compte le développement de toutes les qualités physiques requises, et, parmi celles-ci, la force maximale et la force spécifique. Composantes essentielles de la réussite, ces deux notions sont à travailler. Selon les cas, il s'agira, soit d'un travail séparé (musculation en salle), soit d'un développement pour une pratique extérieure adaptée : médecine-ball, haies, plinths...



L'entraînement de musculation vise à donner aux volleyeurs leurs plus grandes possibilités physiques générales, afin de les mettre dans les meilleures conditions pour aborder ou pour soutenir l'entraînement spécifique, et bien entendu l'effort de compétition.
La force va s'exprimer de deux manières dans le volley-ball :
- la frappe de balle (au smash et au service)
- les sauts (au smash et au contre)

Les deux priorités de développement de la force vont donc porter sur le haut du corps pour la frappe et sur les jambes pour les sauts. La problématique rencontrée à haut niveau dépend de la nature des forces envisagées. Celles-ci doivent être maximales tout au long du match. Cependant, cette force explosive, que doit avoir le volleyeur lors d'un saut par exemple, doit pouvoir être répétée de façon importante et cela au plus proche du maximum. Ces trois aspects de la force (force maximale, explosive et répétitive) doivent être travaillés.

Publier un commentaire

0 Commentaires