Volley-ball : les situations réduites

VOLLEY-BALL : LES SITUATIONS RÉDUITES


[dropcap]A[/dropcap]u volley-ball. L’élève doit se constituer un corpus de connaissances et de pouvoirs moteurs lui permettant de répondre à la question : « Que dois-je faire ? » (Avant l'engagement - lorsque la balle vole - à la réception - après).

[tie_full_img][/tie_full_img]


Postulat de départ


L'observation du débutant t'ait apparaître que celui-ci est confronté, comme en sport de raquette, à des questions d'anticipation et de coïncidence : déclencher un programme moteur de renvoi par frappe s'accompagne nécessairement de la perception et de l'analyse des variables balistiques : paramètres de force, direction, amplitude, durée. La frappe sera d'autant plus efficace que le sujet sera arrivé à l'endroit d'impact avec un temps d'avance suffisant pour déclencher ce programme moteur sans précipitation.

Lorsque le joueur sait globalement ajuster ce rapport d'anticipation-coïncidence, il doit être aussi en mesure de provoquer un déséquilibre par l'intermédiaire de frappes qui éloignent l'adversaire ou l'équipe adverse du point d'impact du ballon afin de créer une situation de renvoi « critique » ou de « non-renvoi ».

[button color="red" size="big" link="http://uv2s.cerimes.fr/media/revue-eps/media/articles/pdf/70282-17.pdf" icon="" target="true" nofollow="false"]télécharger le Document[/button]

Publier un commentaire

0 Commentaires