Comment réaliser un strapping de la cheville efficace ?

Qu’est-ce que le strapping ?


Ses rôles


[dropcap]U[/dropcap]tilisé depuis plus de trente ans, le strapping consiste en une technique de contention souple, utilisée en traumatologie ou en médecine sportive. Il s’agit de poser des bandes qui adhèrent facilement à la peau et la maintiennent : des bandes de protection sous contention adhésive ou des bandes adhésives neutres.. Cette action provoque l’immobilisation fonctionnelle partielle ou totale d’une articulation lésée.



Le strapping a un effet antalgique ainsi que thérapeutique. Il soulage rapidement les douleurs du patient et favorise la cicatrisation ligamentaire, tendineuse, nerveuse ou cutanée. Il peut également être utilisé à titre préventif, dans le but d’éviter des mouvements douloureux d’une articulation ; par exemple : en laissant à cette dernière une certaine marge pour exercer ses fonctions.

Dans une fin éducative, le strapping permet de faire ressentir au patient les gestes à ne pas faire. Ce qui est particulièrement surprenant avec ces bandes, c’est que, une fois bien posées, elles permettent à un patient de réaliser des mouvements qui lui étaient alors impossibles à faire sans le strapping.

Les fonctions de chaque bande


Selon le type de montage (strapping limitatif, strapping compressif, strapping en contre-pression), les objectifs de l’application du strapping diffèrent : maintien, blocage, restriction de mouvement de la cheville, favoriser la coagulation sanguine, limiter les troubles vasculaires, lutter contre la douleur, etc.
Pour cela, différentes bandes sont utilisées :

le tissu mousse pour prévenir les réactions cutanées et les irritations éventuelles ;
les embases qui consistent en des bandes circulaires non tendues posées sur les extrémités des montages, pour assurer un meilleur maintien et servir de points d’ancrage pour les attelles actives ;
les attelles actives qui auront un effet correcteur rapide et efficace, en limitant les mouvements de la cheville touchée.
Protocole de pose pour une Entorse du Ligament Latéral Externe (LLE)

L’entorse du ligament latéral externe (LLE) est un des plus fréquents traumatismes des membres inférieurs. La pose de la bande doit être réalisée en suivant des procédures précises pour obtenir un meilleur effet.

Pose de 3 embases


Enrouler la bande à deux fois en faisant le tour du mollet au milieu. Une deuxième embase au niveau sus-malléolaire (facultatif) et une dernière au 1/3 moyen du pied (articulation de Chopart).

Position de correction


À partir de l’embase du mollet, passer la bande adhésive sous le pied vers l’embase la plus haute, afin de former un étrier vertical. Éviter la compression à la base du 5e métatarsien et au niveau du tendon d’Achille. Un autre étrier du même type sera posé sur la face interne de la jambe.

Pose en extension


Former des étriers horizontaux au niveau de la cheville pour maintenir la position.

Renfort de résistance


Poser la bande à partir de la première embase vers l’embase la plus haute, en faisant le tour de la cheville et de la partie basse de la jambe, pour empêcher la rotation de l’articulation.

Les circulaires


Pour solidariser la contention, réaliser des bandes circulaires tout autour, en partant de la première embase à la plus haute.

Pour une meilleure pose du strapping, vous pouvez vous servir d’un spray adhésif protecteur avant la pose, et d’un solvant pour éliminer les dépôts de masse adhésive sur la peau après avoir enlevé les bandes adhésives.

Publier un commentaire

0 Commentaires