c'est quoi une luxation de l'épaule ?

Définition


[dropcap]C[/dropcap]'est le déboîtement de la tête de l'humérus hors de sa cavité située dans l'omoplate.
Elle se produit à la suite d'un choc (dans 90% des cas, chute sur la main le bras tendu).

Ce qui se passe


La luxation de l'épaule est la plus fréquente des luxations.
Comment se produit-elle ?
• Toujours à la suite d'un choc.
• Celui-ci n'est pas nécessairement violent.
• Il est généralement bien particulier : chute directe sur la main le bras tendu.
• C'est typiquement ce qui se passe lorsqu'on glisse et que l'on se rattrape sur la main.
• En sport : le roller, le skateboard, les sports de combat, le rugby et le judo sont les plus grands pourvoyeurs de luxation de l'épaule.

Luxation ou fracture ?


• Retenez qu'en règle générale, sur ce type de chute, un jeune se luxera l'épaule tandis qu'une personne âgée se fracturera la partie supérieure de l'humérus. De toute façon, c'est la radiographie pratiquée systématiquement qui départagera (avec parfois la surprise de s'apercevoir que fracture et luxation sont associées).

Ce qu'il ne faut jamais faire :


• Une luxation de l'épaule (du moins la première) ne doit jamais être remise à chaud sur le terrain. Et certainement pas en tirant sur le bras un pied coincé dans l'aisselle. Il faut immédiatement amener la personne à l'hôpital pour contrôle radiographique et réduction (remise en place) dans les règles de l'art.
Pourquoi ne pas la réduire à chaud ?
• Parce que d'une part, les muscles de l'épaule sont beaucoup trop puissants pour vous permettre de décoller la tête du creux du bras et la remettre dans son logement osseux.
• D'autre part, vous risquez de léser un cartilage indispensable à la bonne stabilité de l'épaule : le bourrelet glénoïdien.
• Enfin il peut toujours y avoir un petit arrachement osseux.

Comment la reconnaître ? C'est facile :


• Sur la façon dont s'est produit le choc comme nous l'avons vu plus haut.
• Et devant une épaule excessivement douloureuse avec une impossibilité de mettre le bras parfaitement le long du corps.
Ce constat suffit à amener immédiatement le blessé aux urgences sans faire venir le médecin afin de gagner du temps.

Publier un commentaire

0 Commentaires