Basketball : comment s'entraîner aux lancers francs


Au basket-ball, un lancer franc est une pénalité accordée à un joueur victime d'une faute au moment où il tirait.
Lorsque la faute est sifflée par l'arbitre, le jeu est alors arrêté, et le joueur victime de la faute se place derrière la ligne de lancer franc, située à 4,60 m du panier adverse. Il a alors deux occasions successives de marquer un point en tirant sans mordre la ligne. Les règles officielles n'interdisent pas pour autant au tireur de décoller les pieds du sol pendant son tir.





Si la faute qui a amené les lancers francs a été commise lors d'un tir à trois points, le joueur dispose de trois lancers francs et non de deux. Si, lors de la faute, le tir était réussi, ce dernier est accordé et le joueur n'a alors droit qu'à un lancer franc supplémentaire (s'il le met, on parle alors d'action « à trois points » si le tir était un panier à deux points et d'une action « à quatre points » si le tir était un panier à trois points).





Lors de la séance de lancers francs, cinq joueurs (généralement ce sont les plus grands et ceux qui sautent le plus haut) en plus du tireur se placent à un endroit précis de part et d'autre de la raquette. Les quatre joueurs restants doivent se trouver derrière la ligne à trois points au moment des lancers francs. Les autres, dont le tireur, se disputent le rebond éventuel du dernier lancer franc de la série et le jeu reprend. Si le dernier lancer franc est marqué, l'équipe qui défendait doit alors remettre le ballon en jeu depuis la ligne de fond.





Lors des lancers, l'arbitre lève les deux bras, paumes ouvertes, s'il reste plusieurs à tirer. Pour le dernier tir, il lève l'index d'un bras, signalant ainsi que le rebond peut être disputé.


Publier un commentaire

0 Commentaires