situations

Meilleurs exercices de basketball niveau poussin

Les différents types de dribbles

Le dribble de protection

Il est connu également sous le nom de dribble d’attente. C’est le dribble le plus fréquent. Les joueurs font appel à lui lorsque le défenseur devient dangereux. Ce type de dribble sacrifie la vitesse au bénéfice de la sécurité. Les meneurs de jeu l’utilisent très régulièrement durant les phase de jeu placé.

Caractéristiques techniques :

La hauteur du dribble de protection est peu importante. Elle se situe entre les genoux et la hanche. Certains joueurs dépassent ces limites et cela se justifie par l’avantage en taille qu’ont ces joueurs vis-à-vis de leurs défenseurs.

La protection réelle de ce dribble doit être assurée par le corps. En revanche, plus le dribble sera court et fort, plus le degré de disponibilité pour passer ou changer de main sera grand. La trajectoire du dribble est verticale ou presque car les déplacements du porteur de balle sont lents et courts.

Le dribble est latéral par rapport au corps, pas très loin de l’appui arrière. Le désaxé corporel par rapport au panier ne justifie point la perte ou la réduction du champ visuel. Le dribbleur doit regarder par dessus l’épaule afin de garder un contact visuel permanent avec son environnement de jeu. Les déplacements et les appuis se font grâce au jeu de jambes afin d’assurer une protection permanente du dribble.

Le dribble de progression

C’est le dribble qui permet d’aller vite avec le ballon. Généralement, il se réalise lorsqu’il n’y a pas de pression défensive. La notion d’opposition est donc inexistante pour ce type de dribble. C’est en particulier le type de dribble utilisé pour la contre-attaque.

Caractéristiques techniques :

La hauteur du dribble se situe entre la hanche et l’épaule. La trajectoire du dribble, par rapport à son axe vertical, forme un angle qui augmente lorsque la vitesse et le déplacement croît (cas de la contre-attaque). La trajectoire aérienne de ce dribble peut-être très importante selon l’angle de poussée de la balle. Le nombre de pas effectués durant chaque dribble est maximum. Le dribble s’effectue devant le corps. le déplacement des appuis n’est plus en jeu de jambes mais bien en course athlétique, alternativement un appui devant l’autre.

Le dribble de percée

C’est le dribble qui est utilisé dans les départs en 1 contre 1. Il correspond à ce que l’on appelle le « premier pas », c’est-à-dire, l’action la plus brève et la plus efficace qui soit pour passer son adversaire. C’est ce dribble qui permet de distinguer les bons joueurs des meilleurs. L’entraînement à ce type de dribble est souvent ignoré.

Caractéristiques techniques :

La hauteur du dribble se situe au niveau de la hanche. La trajectoire du dribble est proche de celle du dribble de progression si ce n’est que la balle est désaxée par rapport au corps du dribbleur et poussée derrière le dos du défenseur. Ce type de dribble exige d’énormes qualités physiques (puissance, vitesse d’exécution, mobilité articulaire). Il peut s’effectuer à partir d’un départ croisé ou direct.

La protection de la balle est assurée par l’effet de surprise et l’explosivité de l’action. Ce dribble gagne en efficacité avec le renforcement et la pression défensive.

Le dribble de pénétration

Il est la résultante de l’association des caractéristiques du dribble de protection et du dribble de progression. Le corps est placé entre le défenseur et la balle, la trajectoire du dribble gagne en horizontalité car le déplacement du joueur est rapide. Ce type de dribble est opérationnel lorsque l’attaquant a besoin de plusieurs dribbles pour passer son vis à vis, lorsqu’il veut approcher la cible en force, lorsqu’il passe près de plusieurs défenseurs.

Caractéristiques techniques :

Lors de ce dribble, on observe une dissociation prononcée entre la main de dribble et le reste du corps. A noter qu’il est très difficile de modifier la trajectoire du dribbleur.
Les changements de rythme et de direction

Ils permettent d’éviter et parfois de franchir l’opposition défensive durant la conduite du dribble. Une simple accélération peut permettre au dribbleur de laisser derrière lui son vis-à-vis qui avait certainement mal cadré ses appuis.

Les changements de rythme

Afin d’augmenter sa vitesse de déplacement sans perdre le contrôle de la balle, le dribbleur doit faire un dribble plus long que les précédents. Le temps de réaction est primordial afin de tirer profit d’un instant d’inattention ou de relâchement défensif. Bien que l’on puisse alterner un déplacement rapide, puis un déplacement lent, la spécificité du Basket-ball veut que cet enchaînement ne se produise qu’en cas d’échec d’une tentative de dépassement où le porteur revient en dribble de protection.

Les changements de direction

Ils comprennent tous un changement de rythme. La finalité de cette manoeuvre est de déplacer son opposant direct par rapport à la trajectoire que l’on souhaite emprunter. C’est toujours l’appui extérieur à cette trajectoire qui exerce la poussée. Le changement de direction peut se faire avec la même main de dribble mais aussi avec un changement de main. Dans tous les cas, la protection de la balle, la vitesse de déplacement et champ visuel ne doivent pas en souffrir.

Il existe quatre types de changements de main qui, selon le placement de l’attaquant, celui du défenseur, celui des autres joueurs et en fonction de l’action à suivre, seront plus adaptés que les autres.

D’une façon générale, chaque changement de main comporte trois dribbles : un dribble de préparation, un dribble de transfert (avec la même main) et un dribble de continuation (avec l’autre main).

Le changement de main simple

Le dribble de préparation est plus fort et plus bas afin d’accélérer le contrôle de la balle. Le dribble de transfert se fait en diagonale en avant ou en arrière, selon la pression défensive. Le dribble de continuation dépend du type d’action à suivre. Le changement de main simple répond à une faible pression défensive.

Le changement de main entre les jambes (dribble entre les jambes)

Le dribble de préparation est toujours fort et bas. Le dribble de transfert se fait entre les jambes, lorsque celles-ci sont croisées par rapport à la main du dribble (main droite dribble, appui gauche avancé et vice-versa). Le pied de pivot est celui qui est avancé. Le dribble de continuation dépend du type d’action à suivre. Le changement de main entre les jambes répond à une pression défensive moyenne. Souvent l’attaquant attend que le défenseur tente l’interception (déséquilibre momentané) pour changer de main entre les jambes et le battre.

Le changement de main dans le dos
(dribble dans le dos)

Le dribble de préparation est fort et sa hauteur varie selon la vitesse de déplacement et l’opposition défensive. Le dribble de transfert se fait dans le dos, d’un côté du corps à l’autre. Le dribble de continuation dépend du type d’action à suivre. Le changement de main dans le dos répond à une forte pression défensive.

Le changement de main avec renversement (reverse)

Il peut s’effectuer à une main (expert) ou à deux mains (débutant). Le dribble de préparation est toujours plus fort et court. Le dribble de transfert est simultané au pivot en arrière sur l’appui intérieur. La main qui dribble enveloppe la balle et la transporte de l’autre côté où elle rentre en contact avec le sol avant d’enchaîner le dribble de continuation. De part la protection constante du corps, c’est le changement de main le plus sûr, mais aussi l’un des plus lent et des moins agressif.

Quelque soit le type de dribble utilisé, la première précaution à prendre, lorsqu’il y a opposition, est de protéger la balle avec le corps. Le dribbleur doit être bien équilibré sur ses deux jambes, ces dernières étant légèrement fléchies. Le bras gauche (si l’on dribble de la main droite) est placé en protection et l’attaquant garde la tête bien droite, face au jeu, pour observer partenaires et adversaires.

Tags
Afficher plus

profayoub

Professeur d'éducation physique et sportive au Maroc académie Sous-Massa depuis 1998. formation au Centre pédagogique de Taza ( promo 96-98). Passionné du : Vélo , pêche , informatique , gastronomie , musique( luthier).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer