RéglementationSports collectifs

Football : Lois du Jeu 2017/2018

La philosophie et l’esprit des Lois du Jeu

Football est le sport le plus populaire de la planète. Il se joue dans tous les pays et à tous les niveaux. Les Lois du Jeu sont identiques pour tous les footballs, qu’il s’agisse de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ ou d’un match entre enfants dans un village retiré.

Le fait que les mêmes Lois s’appliquent à chaque match dans chaque confédération, pays, ville et village du monde entier est une force considérable qu’il nous faut préserver. C’est également une opportunité qui doit être exploitée pour le plus grand bien du football aux quatre coins de la planète.

Le football doit être régi par des Loi qui permettent de préserver l’équité du jeu car la base de la beauté de ce sport en est son équité. Il s’agit d’un atout vital de l’« esprit » du jeu. Les meilleurs matches sont ceux où l’arbitre a rarement à intervenir car les joueurs se respectent, en plus de respecter les officiels de match et les Lois du Jeu.

L’intégrité des Lois du Jeu et des arbitres qui les appliquent doit toujours être protégée et respectée. Les personnes d’autorité, et en particulier les entraîneurs et les capitaines d’équipe, ont une responsabilité claire envers le football : celle de respecter les officiels de match et leurs décisions.

Gérer les modifications des Lois du Jeu

Les premières Lois du football « universelles » ont vu le jour en 1863. En 1886,

l’International Football Association Board (IFAB) a été créé par les quatre associations de football britanniques (Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord) en tant qu’instance mondiale, sa seule responsabilité étant de développer et de préserver les Lois du Jeu. La FIFA a rejoint l’IFAB en 1913.

Pour qu’une Loi soit modifiée, l’IFAB doit être convaincu que cette modification profitera au football. Cela signifie parfois que la proposition doit être testée, comme actuellement l’arbitrage vidéo et le 4e  remplacement en prolongations.

 

À chaque proposition de modification, comme nous l’avons remarqué dans la grande modernisation des Lois du Jeu pour la saison 2016/17, l’IFAB se concentre sur les points suivants : équité, intégrité, respect, sécurité, plaisir des participants et comment la technologie peut profiter au football. Les Lois du Jeu doivent aussi inciter tout un chacun à participer au football, quel que soit ses origines ou ses capacités.

« Les performances individuelles, ce n’est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe. » Zinedine Zidane Footballeur, Sportif (1972 – )

Bien que des accidents se produisent, les Lois du Jeu doivent rendre le football le plus sûr possible. Pour cela, les joueurs doivent faire preuve de respect envers leurs adversaires tandis que les arbitres doivent créer un environnement sûr en gérant avec fermeté les personnes qui jouent de façon trop agressive et dangereuse. Dans ses expressions disciplinaires même, les Lois du Jeu incarnent le fait que toute idée de jeu dangereux est inacceptable.

Ex. : « faute par imprudence » (avertissement – carton jaune) et « mettre en danger l’intégrité physique d’un adversaire » ou encore « faute avec violence »

(exclusion – carton rouge).

Lois du Jeu 2017/18
Tags
Afficher plus

profayoub

Professeur d'éducation physique et sportive au Maroc académie Sous-Massa depuis 1998. formation au Centre pédagogique de Taza ( promo 96-98). Passionné du : Vélo , pêche , informatique , gastronomie , musique( luthier).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer