13 exercices pour maitriser le dribble en basketball

[dropcap]C[/dropcap]’est une action de jeu fondamentale qui permet au joueur porteur de balle de se déplacer.
Malgré les diverses situations et les diverses finalités du dribble, certaines particularités restent omniprésentes :
Le joueur qui dribble doit sentir le ballon et éviter de le regarder, de façon à pouvoir capter toutes les informations externes utiles, comme
le placement des adversaires et des coéquipiers.



  1. La main ne « frappe » pas la balle, elle « l’accompagne » et donc l’impulsion se fait avec la flexion du poignet et le « fouetté » de la face
    palmaire des doigts. De même, c’est l’extension du poignet et des doigts qui doit amortir la poussée du ballon lors de la remontée.

  2. La main du dribble est celle qui est la plus éloignée de l’adversaire.
    Le dribble doit être ferme afin de réduire la durée de la phase aérienne et donc la durée de perte de contrôle direct.

  3. Plus le contrôle du dribble sera menacé (forte opposition défensive), plus celui-ci sera fort et bas, et plus l’attaquant aura tendance à s’interposer partiellement ou totalement entre le défenseur et le ballon.

  4. La trajectoire du dribble doit être coordonnée avec la trajectoire et la vitesse de déplacement du joueur qui dribble.

  5. Il faut savoir dribbler des deux mains.

Publier un commentaire

0 Commentaires